Chapitre 7 – Carnet de voyage du Nord du Yunnan avec Aulde

IMG_20171114_191931Ca a quelque chose de magique de déléguer le plan de son itinéraire au destin, et pouvoir changer ses projets comme bon nous semble.
Je comptais rester à Kunming jusqu’à ce que la première auberge où j’ai mis plus d’une heure à arriver depuis l’aéroport se trouve être en chantier, et la deuxième complète.
Après un coup de fil rapide à mon couchsurfeur du début du voyage chez qui je dois récupérer des affaires (j’y ai bien entendu oublié des trucs, et quitte à devoir récupérer des affaires, j’y ai également envoyé à son adresse le reste des affaires laissées ailleurs durant mon parcours), je file en vitesse à la gare où il reste des trains pour partir le soir-même. Le nord du Yunnan est bien mieux desservi en termes de train que le sud, où on ne se déplace presque qu’exclusivement en car ou en bus-couchette (et ça n’est pas moins cher, au contraire) …

12/11. Lijiang, 2400m d’altitude, encerclé par les montagnes. Assise dans mon bus, j’assiste au levé du soleil. Le ciel est si bleu, et la vue entre deux façades me permet d’entrevoir le sommet enneigé de la célèbre montagne du Dragon de Jade. Ivre de bonheur, je me rends au YHA du coin où je rencontre Aulde, une française travaillant 3 ans à Shanghai en tant que documentaliste mais qui au final s’avère être méga plurivalente (model pour coupes de cheveux, court-métrage publicité, volontaire pour aider les éléphants au Laos, les tortues en Grèce, représentations théâtrales en Autriche…). Il se trouve qu’on a prévu de visiter à peu près les mêmes sites, et de rayonner autour de Lijiang. On commence par visiter la vieille ville, et enchantée par le charme d’ici, je décide d’y rester un peu plus longtemps (sacrifiant ainsi à grand regret l’idée d’aller admirer les Terres rouges de Lexiaguo).
Au centre-ville, les restaurants sont souvent jonchés de post-it multicolores où les clients viennent y déposer quelque commentaires, rendant les lieux on ne peut plus chaleureux.
On assiste également à un système des plus intelligent de récupération d’eau : trois bassins d’eau de source se succèdent, à des hauteurs décroissantes : le premier bassin comporte de l’eau potable et coule dans le deuxième où les habitants viennent laver leurs légumes, puis coule dans le troisième où ils viennent laver leurs habits. Amazing.

On découvre avec amusement une nouvelle technique pour contourner les prix extrapolés des lieux publics : s’y faire emmener par un local qui nous le fait pour 3 fois moins chers. On rencontre sur le chemin deux sudistes (Guangzhou/ Shenzhen) qui cherchent aussi le passage secret, et qu’on recroisera à pratiquement tous les spots où on se rendra par la suite. En visitant le musée des Naxi (minorité ethnique de la région), on comprend pourquoi ces symboles partout dans la ville, qui nous font penser à des hiéroglyphes : c’est leur mode d’écriture, vieux de plusieurs millénaire et conservé jusqu’à présent.DSC03892

13/11. Départ pour les fameuses Gorges du saut du tigre (2h de car), que je n’avais pas eu le temps de faire lors de mon dernier voyage en Chine faute de temps, et pour lequel je m’étais décidée de venir coûte que coûte une prochaine fois, seule s’il le fallait. On y passe deux journées, où on rencontre deux polonais : un père venant voir son fils travaillant à Shenzhen pour les plans d’urbanisme de la région. Quelle chaleur la journée en plein effort et quelle fraîcheur la nuit … on aura bien ri ce soir-là, à tenter toute sorte de stratégie pour avoir l’impression de se laver à l’eau chaude.
Des paysages à en couper le souffle, de fréquentes pauses pour contempler l’immensité des montagnes et le vide qui se dérobe sous nos pieds. Sans surprise, il y a plus d’étrangers que de touristes chinois, avec un parcours assez fatigant par endroits, mais une nature encore bien préservée.
Au total, ces 7-8h de randonnée le premier jour + 5h le lendemain ont été répertoriées parmi les meilleures randonnées à faire en Chine par le Lonely Planet 😉

15/11. Départ pour le Lac Lugu (5h de car, on y passe trois journées) : connue pour l’étendue de son eau bleue et comme figée dans le temps, se réfléchissant de loin comme un immense miroir en forme de U. Mais surtout connu pour la présence des Mosuos, qui fonctionnent encore selon une société matriarcale, où les femmes ne vivent pas avec leurs maris, élèvant leurs enfants avec frères et soeurs, ce qui suscite la curiosité de tous les visiteurs. On y fait 30km de vélo, où on pu aller jusqu’au Pont du mariage marchant, long de 2km, où des stands de produits régionaux se succèdent, sous un soleil étincelant, au milieu des hautes herbes jaunes qui poussent sur le lac.

18/11. Journée aux pieds de la Montagne du Dragon de Jade, nationalement connue pour ses 5800m d’altitude et sa Blue Moon Valley, où l’eau des bassins environnants brille de turquoise, vert émeraude, bleu ciel façon Lagoon (référence au cocktail alcoolisé), ce qui aurait un lien avec le calcaire de l’eau… En tout cas les photos de mariage fleurissent par ici. C’est notre dernière excursion, on profite au max. J’y aperçois mes premiers Yaks, de beaux êtres imposants qu’il fait beaucoup de peine à voir utilisé pour en faire des attractions touristiques.

19/11. Dernière journée tranquille à Lijiang, Aulde repart à Shanghai, et je passe l’aprèm avec un des deux garçons qu’on croise un peu partout (le cantonais), avec qui on échange sur des sujets très intéressants (dont le conflit japonais-chinois). Je file à la gare après avoir admiré le couché du soleil où on chillait une dernière fois. Je l’invite au restaurant pour le remercier de toute son aide et de tout ce qu’il m’a payé – non sans mal : les chinois sont hyper galants – et je prends une sorte de Heetch pour me rendre à la gare, en direction de Kunming, où je dois me rendre dans l’Hôpital de rééducation internationale, où travaille la soeur de mon acolyte des Sables chantants d’Ordos.

<– Retour à la page principale

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s