Une guide improvisée au Musée de la Mongolie intérieure

Je suis allée au Musée avec la belle-soeur de ma tante, qui m’a littéralement scotchée par ses connaissances en matière d’histoire et géologie chinoise, ainsi que par son âme d’aventurière ayant parcouru la Chine.
Les chinois ne partent pas beaucoup en vacances car ils en ont très peu : entre 7 et 14 jours de congé sur une année (privé/ public) lors de la fête nationale du 1e octobre et lors du nouvel an chinois. Les jours de congé en dehors de ces jours dépendent du secteur et de l’entreprise (je ne les compte pas car ils sont dérisoires). Les volumes horaires quant à eux sont beaucoup plus confortables pour le public que pour le privé.

Ceci explique aussi pourquoi ils font souvent appel à des organismes qui leur proposent des vacances « extra-condensées » et pourquoi ils parcourent plus de villes qu’il n’est imaginable d’en faire en une semaine, la plupart ne pouvant qu’être prises en photo à la volée sur les 2 min où le chauffeur les autorise à descendre en prendre (nos comportements sont tant influencés par les règles régies par notre société!). Intriguée je lui ai donc demandé comment elle faisait tout ça, et elle m’a dit que du haut de ses 54 ans, elle était déjà à la retraite, qui est accordée dès 50 ans (plus jeune pour les femmes considérant apparemment la difficile période qu’est la ménopause : tellement stylé).
Elle n’était jamais venue mais elle m’a expliqué chaque salle comme si elle y travaillait comme guide depuis des années, quelle chance! J’avoue ne pas avoir tout compris lorsque ça devenait trop historique ou technique (l’histoire de la Chine dépassant l’entendement) mais c’était vraiment hyper enrichissant.
Nous sommes passés de steppes en déserts, tous plus différents les uns des autres, et emprunts d’une identité histologique. La force des vents est telle que les déserts prennent de plus en plus d’ampleur, et les terres sont de moins en moins fertiles, obligeant les hommes à les repousser autant que possible pour y planter de la végétation.

Immanquablement, nous sommes arrivés au coeur de l’histoire de Gengis Khan, cet empereur mongol qui est arrivé à conquérir le plus grand territoire de toute l’histoire, soit de l’Asie à l’Europe (Japon – Europe de l’est).
Et pourtant ce Cheng Ji Si Han ou Gengis Khan – qui se trouve être l’appellation que la population lui a donné en référence aux terres conquises (nom initial Tie Mu Zhen) – venait de loin.
Né dans une tribu mongole nomade en perpétuels conflits avec ses rivaux, il a traversé des épreuves plus difficiles les unes que les autres, l’ayant amener à vouloir prendre le pouvoir, notamment après la mort de son père trompé et empoisonné par ses ennemis.
A l’époque, les stratégies se faisant essentiellement par alliance, il a été promis très jeune (9 ans) et s’est marié à l’âge « légal » soit 12 ans. Ce sera son petit-fils Kublai Khan qui plus tard triomphera de ses frères et qui génerera une nouvelle Dynastie, la dynastie des Yuan, grace aux oeuvres de son grand père. Ce sera la première fois dans l’histoire de la Chine qu’elle sera gouvernée par des non-Han.
Il lui édifiera le Mausolée se trouvant près d’Ordos en Mongolie intérieure (où je me rendrais plus tard) afin de lui rendre hommage à l’aide de quelques habits récupérés suite à sa mort, mais le véritable lieu de son décès reste et restera mystérieux.
On dit qu’il aurait ordonné d’exécuter tous ceux qui auraient participé à son enterrement top secret, et qu’aucun mortel ne pouvait donc en connaitre l’existence.
Une de ses forces fut d’intégrer les peuples conquis à son propre peuple sans distinction et de les laisser libre de leur religion, et une de ses faiblesse aura sans doute été d’avoir conquis beaucoup trop de terre (qu’il fallait garder pendant qu’il partait conquérir des régions de plus en plus éloignées).

Reste que toutes ces batailles ont fait couler beaucoup de sang, et que peut être de Son sang coule dans vos veines (mystère et boule de gomme…)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s